Accueil
renseignements
renseignements
Lectures
Adhésion
SitesAmis
Rencontre
Editions

PARUTIONS

           PARUTIONS 


Pour une recension sur le site de la Maison de la Poésie de la Drôme, envoyer un exemplaire de votre recueil en service de presse à :

Maison de la Poésie de la Drôme, 18 rue Sainte-Croix 26200 Montélimar

© Diane Saint-Honoré

  

L'ADIEU AU LOING, Xavier Frandon, Le Citron Gare

ISBN 978-2-9543831-8-7

Profond et léger. S'il fallait écrire

- et il le faut - quelques mots sur la poésie de Xavier Frandon, nous dirions combien ce recueil est une respiration nous permettant d'appréhender, de façon légère et grave, ce monde qui nous entoure et dont sommes partie prenante. De sympathiques illustrations de MAAP, ce qui ne gâche rien.


Prix public : 10 euros

 Le pilon dit non, d'Anna Maria Celli, Asphodèle, ISBN

C'est une procession, une marche, un appel.
C'est un cri d'amour, un signal d'espérance, sans taire la mémoire, ce long travail de mémoire qui serpente comme le fleuve non tari, apportant les salutations et des fruits à qui sait entendre.

Anna Maria Celli nous entraine dans son sillage fait de sons et de lumière, de rythme et de couleurs, de joies et de ravins, mais ne nous trompons pas : l'invitation est déterminée, communicative, presqu'ensorcelée, très loin d'un exotisme de carte postale.

Il y a la danse du monde. Il y a la fatigue du monde.

Quand les mots deviennent mélopée - et les "forêts millénaires" ont entendu la force de l'auteure - vient alors ce temps d'une migration, l'énergie du réveil, "le poème éternel"...DEBOUT.

La poésie d'Anna Maria Celli est indiscutablement un chant et son recueil "Le pilon dit non" logera au creux de votre oreille pour ne plus la quitter.



  

Un très léger sentiment de vie, d'Isabelle Long, Auxilivre, ISBN 979-1-0908-5051-4

Dans un regard, parfois, se cache ce rivage lointain et pourtant proche.
Il faut tendre l'oreille, la voix d'Isabelle Long est messagère.
Ce qui vit et se défait, l'inclinaison sourde du temps qui prend son chemin, tout reste perceptible.

Dans ce recueil, "Un très léger sentiment de vie", des mots.
Il faut en mesurer la force, la fébrilité, l'insouciance, l'incertitude sans quoi la sérénité n'est rien.
Des mots qui dévalent hors d'agonie les terres d'espoir, des mots soufflés comme poussières d'étoiles.
Tendre l'oreille, si l'on veut, c'est simple, mais recevoir, garder et cultiver cette soif de vivre, attentifs à ce qui nous est offert pour "revivre un premier jour" demande plus !
Il y a les terres d'espoir, il y a aussi ce vent qui siffle et le fracas,

Comme un voyage.


  

Le ciel déposé là, Jean-Baptiste Pedini, l'Arrière-Pays, ISBN 978-2-910779-66-5

Un beau receuil à saluer, paru chez une maison que nous estimons. Un texte ciselé, un poète à lire, à relire, des mots qui vagabondent, prennent leur envol et vous marquent !

Prix public : 9 euros

Maison de la poésie de la Drôme